SNAP Canada

Personnel

Sandra Schwartz, Directrice générale nationale

Sandra est une leader axée sur les solutions. Elle a occupé un large éventail de fonctions dans les domaines des politiques publiques, des communications stratégiques et de la politique, toujours en défendant avec ardeur des politiques environnementales judicieuses et en faisant la promotion d’idées novatrices au regard des énergies propres et de la lutte contre les changements climatiques.

Sandra est titulaire d’une maîtrise en gestion et d’une maîtrise en études environnementales et possède une connaissance approfondie de l’influence des secteurs public et privé sur le patrimoine naturel du Canada. Son bagage compte plus de 20 ans d’expérience au sein du gouvernement fédéral (ministères de l’Environnement et des Ressources naturelles et Cabinet du chef de l’opposition), d’associations nationales et d’organismes sans but lucratif, comme l’Association canadienne de l’électricité, l’Association canadienne de l’énergie éolienne, Pollution Probe et l’Institut canadien de la santé infantile.

Plus récemment, Sandra était directrice des Affaires parlementaires au Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada. Elle a également à son actif de nombreuses années de services communautaires, notamment à titre de membre du conseil d’administration de plusieurs organismes nationaux sans but lucratif, et est membre fondatrice d’un important réseau de femmes. Elle siège actuellement en tant que conseillère scolaire au Conseil scolaire de district d’Ottawa-Carleton.

Sandra habite à Ottawa et ne rate jamais une occasion de profiter de la nature avec son mari, Chris, et leurs deux enfants, Liam et Erika. Elle cherche aussi à garder le contact avec la nature sauvage du Canada en visitant les parcs, où elle s’adonne au camping, au canot, à la randonnée pédestre et au ski de fond.

Alex Barron, Directrice nationale, Programme des océans

Alex occupe depuis 2019, le poste de gestionnaire nationale de la conservation pour le Programme des océans, après un bref séjour à titre de planificatrice technique pour le gouvernement britanno-colombien et le Conseil des Nanwakolas dans le cadre du  Partenariat de planification marine en Colombie-Britannique (MaPP). Avant le MaPP, Alex avait travaillé pendant cinq ans pour la SNAP Colombie-Britannique en tant que coordonnatrice de la conservation des océans, puis comme gestionnaire de la conservation des océans, en veillant à la protection des écosystèmes marins prolifiques de la province. Au cours de cette période, elle a eu le bonheur de célébrer la création de l’aire marine protégée des récifs d’éponges siliceuses du détroit d’Hécate et de prendre part à une expédition en sous-marin pour visiter les récifs d’éponges siliceuses de la baie Howe. Alex est titulaire d’une maîtrise sciences, où elle a étudié le rôle des écosystèmes de « carbone bleu » – tels que le varech, la zostère marine et les marais salés comme puits de carbone. Elle a eu le privilège de participer à des projets dans des endroits remarquables, par exemple étudier les requins en Afrique du Sud, secourir les tortues en Grèce et protéger les récifs coralliens aux Maldives, où elle a pu constater sur le terrain les avantages des aires marines protégées. Alex travaille depuis l’île Quadra, située entre la mer des Salish et la mer de Great Bear, dans la superbe Colombie-Britannique, où elle vit avec sa douce moitié et son chien.

Brad Clute, Directeur national, Opérations

Brad est un leader environnemental et communautaire reconnu à l’échelle nationale. Il s’est consacré tout au long de sa carrière à la conservation de nos espaces naturels, tout en posant les fondations d’un développement commercial durable en renforçant les capacités au sein de la communauté des organismes sans but lucratif qui œuvrent dans les domaines de l’environnement et des loisirs de plein air au Canada. Il compte plus de vingt ans d’expérience à la fois dans le privé et dans le secteur sans but lucratif, au sein desquels il a conçu et mis en place des programmes et des campagnes qui ont remporté de nombreux prix régionaux et nationaux.

Avant de se joindre à l’équipe du bureau national de la SNAP Canada, Brad a été directeur général de notre section du Sud de l’Alberta. Avant cela, il dirigeait les programmes d’investissements durables et communautaires pour MEC aux niveaux régional et national. Sa passion pour le développement communautaire, le développement durable et la conservation l’a inspiré à diriger plusieurs organismes sans but lucratif provinciaux – ou à présider leur conseil d’administration – et à travailler comme conseiller et consultant auprès de nombreuses ONGE, entreprises et agences gouvernementales.

Brad passe le plus clair de son temps libre à pagayer, skier et faire de la randonnée et du camping dans les Rocheuses. 

Laura Cui, Directrice nationale, Finances

Laura cumule plus de 15 ans d’expérience dans la production de rapports financiers, la budgétisation et les prévisions financières dans les secteurs public, privé et à but non lucratif. Elle possède également des compétences en leadership opérationnel et une solide vision stratégique qu’elle met à profit pour assurer la santé financière et l’intégrité des organisations dans lesquelles elle travaille.

Avant de se joindre à la SNAP, Laura était gestionnaire, Opérations financières et Ressources humaines, à l’Association canadienne de l’électricité. Dans ce rôle, elle gérait l’équipe de la comptabilité responsable d’effectuer le cycle complet des fonctions comptables, en plus de produire des prévisions et des rapports financiers trimestriels et d’élaborer des budgets pluriannuels et des plans d’affaires conformément à la vision et aux priorités de l’organisation. Laura cherche constamment à rationaliser le processus et à renforcer les objectifs de contrôle interne lorsqu’il est question d’élaborer, de mettre en œuvre et de faire respecter la stratégie financière, la politique de gouvernance et d’autres mécanismes de contrôle interne.

Laura vit actuellement à Ottawa avec son mari et leurs deux charmantes filles, toutes les deux adeptes de la danse, qu’elle accompagne avec grand plaisir lors de diverses compétitions de danse locales, nationales et internationales. Elle garde le contact avec la nature en faisant de la randonnée et du kayak dans les magnifiques parcs, rivières et lacs du Canada. Elle se passionne pour la mission de la SNAP de protéger nos terres publiques, nos eaux intérieures et nos océans.

Laura est titulaire d’un baccalauréat en finances internationales et possède le titre d’expert-comptable.

Tracy Walden, Directrice nationale, Communications et développement

Tracy Walden est une leader et une influenceuse collaborative et flexible, avec 20 ans d’expérience dans la mise en place d’équipes très performantes. Elle s’est engagée à travailler sur les défis urgents et complexes qui menacent la nature et l’environnement.

Avant de se joindre à la SNAP, Tracy était vice-présidente des communications et des événements de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA), où elle se concentrait sur la formation d’équipes, l’engagement des membres, la collaboration avec les alliés de l’énergie propre, la mobilisation des amplificateurs, dialoguer avec les décideurs et l’augmentation des niveaux d’alphabétisation sur le rôle des énergies renouvelables dans la transition vers l’énergie propre.

Elle aime se tenir au courant des meilleures pratiques en matière de communication et développement, de médias traditionnels et sociaux, de relations avec les parties prenantes et d’événements. Elle est membre de longue date de l’International Association of Business Communicators (IABC) et soutient la Société canadienne des relations publiques (SCRP). En 2015, elle a été certifiée comme membre du Climate Reality Leadership Corps du Climate Reality Project. Elle est titulaire d’une licence en éducation et d’un diplôme de troisième cycle en éducation, tous deux de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle vit dans le centre-ville d’Ottawa avec son mari Brent et adore marcher, faire du vélo, de la randonnée, du ski de fond, de la planche à neige, du canoë-camping, se faire des souvenirs et faire partie de la solution.

Alison Woodley, conseillère stratégique, SNAP

Après un détachement de deux ans auprès du groupe de travail de la Commission mondiale des aires protégées de l’UICN sur le thème ” Au-delà des objectifs d’Aichi “, afin d’encourager le leadership canadien dans l’établissement des objectifs de conservation mondiaux de la prochaine décennie, Alison est revenue à la SNAP en tant que conseillère stratégique principale. Au cours de deux décennies, Alison a joué un rôle de premier plan dans de nombreuses campagnes réussies de la SNAP, notamment l’expansion massive de la réserve du parc national Nahanni en 2009 et les efforts fructueux de la Coalition du budget vert pour obtenir un investissement fédéral historique de 1,3 milliard de dollars dans la conservation de la nature en 2018. Elle a été membre du comité consultatif national ministériel pour l’initiative Pathway to Canada Target One, qui a recommandé comment le Canada pourrait respecter son engagement de protéger au moins 17 % des terres et des eaux douces d’ici 2020.  Elle a été membre du comité consultatif fédéral sur les espèces en péril et conseillère auprès du bureau du vérificateur général du Canada sur les questions relatives aux parcs nationaux.  Alison a commencé sa carrière en travaillant pour Parcs Canada dans le parc national de Fundy, ce qui a déclenché une passion et un intérêt de longue date pour les parcs et les aires protégées. Alison est titulaire d’un B.Sc. en foresterie de l’Université du Nouveau-Brunswick et d’une maîtrise en géographie de l’Université de Waterloo. Elle vit à Chelsea, au Québec, et c’est dans le parc de la Gatineau, tout proche, et dans d’autres endroits sauvages du monde qu’elle est le plus heureuse de profiter de la nature.

Naomee Ahmed, Commis à la comptabilité nationale

Naomee s’est jointe à la SNAP en janvier 2019 à titre de bénévole au service des Finances et en est devenue commis comptable à temps plein en février. Naomee cumule plus de cinq ans d’expérience en service à la clientèle. Avant son arrivée à la SNAP, elle a travaillé pour la Banque TD Canada sous la division des cartes de crédit MBNA. Elle avait fait du bénévolat pour Platform Event Management, une organisation du Bangladesh. Naomee détient un baccalauréat en économie de l’Université Carleton et fait actuellement un certificat en tenue de livres au Collège Algonquin. Naomee aime voyager et découvrir de nouvelles saveurs.

Hugh Brodie, Coordonnateur, Développement et Fonds des municipalités pour la biodiversité

Hugh est titulaire d’un baccalauréat en études environnementales de l’Université McGill et d’une maîtrise en histoire économique de l’Université Concordia. Il a commencé sa carrière de collecteur de fonds dans le cadre de la campagne de financement pour le XXIe siècle de l’Université McGill, avant de travailler pour la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants et la Fondation du Centre universitaire de santé McGill, où il s’est notamment consacré aux dons majeurs, aux dons planifiés et aux dons d’entreprise. Huit ans à la Société Radio-Canada en tant que gestionnaire de partenariats communautaires ont renforcé l’intérêt de Hugh pour la mobilisation des collectivités autour des grandes causes sociales. Depuis des années, il rêve de mettre son expérience en collecte de fonds et en concertation publique au service de l’environnement. C’est avec fierté et enthousiasme que Hugh rallie la SNAP. Vivant maintenant à Gatineau, cet amoureux de la nature s’adonne au ski de fond et à la randonnée pédestre dans le parc Gatineau et d’autres parcs et forêts de la région. Hugh parle aux arbres.

Jennifer Brown, Coordonnatrice principale de communications et événements, Programme des océans

Jennifer (Jenn) Brown s’est jointe au bureau national de la SNAP en octobre 2020 en tant que coordonnatrice des communications et des événements du programme des Océans. Passionnée de voile et de plongée sous-marine, Jenn est ravie de mettre sa passion pour la protection des océans au service de l’objectif de la SNAP de protéger 30 % des milieux marins et d’eau douce du Canada d’ici 2030.

Après avoir obtenu ses licences de pilote privé et de pilote de planeur durant son secondaire, Jenn a poursuivi ses études à l’Université Carleton. Elle suit actuellement un certificat de troisième cycle en politique environnementale et développement international à la Extension School de l’Université Harvard, où elle se concentre sur la politique des milieux marins, la gestion des ressources des océans et des bassins versants, et la biologie de la conservation. Son cheminement professionnel se concentre principalement dans les secteurs caritatifs et à but non lucratif au Canada, où elle a toujours fait figure de leader novatrice et axée sur les solutions, que ce soit dans la réalisation d’événements nationaux de grande envergure, ou la gestion de programmes de communication, de rayonnement et de marketing pour différents clients. Voyageuse chevronnée, Jenn a séjourné en 2012 au Costa Rica pour travailler avec Pets of Aguirre Welfare Services, une organisation communautaire de protection des animaux – cette expérience occupe une place très spéciale dans son cœur.

Lorsqu’elle n’est pas en habit de femme-grenouille, elle se plaît à encourager les Raptors de Toronto, à découvrir les dernières recherches sur les requins ou encore à profiter de la nature sur terre ferme avec ses deux pitous, son mari et sa famille élargie à Bronte, en Ontario.

Andrée Charlebois, Coordonnatrice administrative nationale

Andrée possède une vaste expérience dans les secteurs des arts et des organismes sans but lucratif, mais aussi dans le domaine du soutien administratif. À titre d’adjointe administrative, elle veille à ce que le bureau national d’Ottawa fonctionne de façon organisée et efficace. Elle est aussi le premier point de contact pour les demandes de renseignements du public. Parfaitement bilingue, Andrée détient un baccalauréat en beaux-arts en danse contemporaine de l’Université Concordia et participe à la vie culturelle d’Ottawa à titre de formatrice et d’animatrice auprès des jeunes.  

Jessie Corey, Gestionnaire nationale principale, Programme de conservation terrestre

Avec plus de dix ans d’expérience sur des projets régionaux et nationaux dans le secteur environnemental sans but lucratif au Canada, Jessie est une militante et défenseuse de la conservation chevronnée. Stratège dévouée adoptant une approche collaborative et inclusive de la conservation, elle œuvre à appliquer et à intégrer les principes de justice, d’équité, de diversité et d’inclusion dans cet important travail.

Lors de ses débuts à la SNAP Canada en 2012, Jessie a contribué à des initiatives d’engagement du public visant à soutenir et relier les efforts des diverses sections de la SNAP partout dans le pays. Depuis 2014, elle travaillait pour la section Colombie‑Britannique de l’organisation. Avant de rejoindre l’organisation, Jessie a travaillé pendant plusieurs années sur des projets d’engagement du public avec d’autres ONGE, notamment Nature Canada et Garde-rivière des Outaouais.

Jessie dirige depuis cinq ans le programme de conservation terrestre de la section britanno-colombienne de la SNAP. Elle établit des partenariats avec les Premières Nations et travaille avec les gouvernements et les collectivités locales pour protéger et conserver une proportion accrue des terres, des eaux et de la faune de la province. Elle possède une expérience et un savoir-faire en planification stratégique de campagne, en engagement du public, en mise en place de coalitions et en développement de partenariats, et se réjouit de revenir au sein de l’équipe nationale de la SNAP pour aider à la fondation de la campagne axée sur la protection de 30 % des terres et des eaux du Canada d’ici 2030.

Pendant son temps libre, Jessie aime faire du vélo et profiter des grands espaces, ainsi que cuisiner, lire et jouer à des jeux de société. Originaire de l’Ontario, elle vit et travaille aujourd’hui sur les territoires non cédés des peuples xwməθkwəy̓əm (Musqueam), kwxwú7mesh (Squamish) et Səl̓ílwətaʔ/Selilwitulh (Tsleil-Waututh), autrement connus sous le nom de Vancouver.

Amy Day, Coordonnatrice nationale, Développement

Amy s’est jointe à la SNAP en 2013 à titre de bénévole pour l’équipe de développement. Elle a par la suite travaillé pour la section Vallée de l’Outaouais à la planification des événements du Défi horizon sauvage MEC et, en 2015, elle intègre les rangs du bureau national à temps plein à titre d’adjointe au développement. Native de Barrie, en Ontario, Amy a déménagé à Ottawa en 2010 pour étudier à l’Université Carleton et y obtenir un baccalauréat en études environnementales avec mineure en droit. C’est son amour pour les animaux qui l’a incitée à faire carrière dans le domaine de la conservation – le bien-être des animaux et la conservation des habitats sont les thèmes qu’elle a le plus à cœur. Enthousiaste de la nature et de la faune, Amy ne manque jamais une chance de profiter du plein air. Elle aime faire de la planche à neige, du patin, du kayak, de la planche à roulettes et de l’escalade et explorer de nouveaux sentiers avec sa famille et son chien, Barkley.

Ursula Dechnik, Gestionnaire, Base de données des donateurs

Ursula s’est jointe à la SNAP à l’été 2008. Elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’environnement et en chimie obtenu en Pologne et d’un diplôme en programmation informatique obtenu au Canada. Elle cumule une dizaine d’années d’expérience en collecte de fonds. Avant son arrivée à la SNAP, Ursula a travaillé comme gestionnaire de base de données pour Nature Canada et analyste- programmeuse la Société canadienne du cancer. Ursula aime explorer tous les coins de notre beau pays avec son mari, leurs deux enfants et leur chien, qu’elle emmène en camping durant l’été.

Vicki DiMillo, Gestionnaire, Développement

Vicki compte 12 ans d’expérience dans la collecte de fonds pour des organismes de bienfaisance et sans but lucratif. Elle a commencé à travailler à la SNAP en 2003, dans un poste à temps partiel d’adjointe aux adhésions, puis est devenue en 2005 gestionnaire des relations avec les donateurs, son poste à temps plein. Avant de se joindre à la SNAP, Vicki travaillait pour l’Association of Fundraising Professionals comme coordonnatrice administrative, et avant elle elle a occupé pendant 10 ans le poste d’agente de développement à la Fondation de l’hôpital Queensway-Carleton. Elle est membre de l’Association of Fundraising Professionals et de l’Association canadienne du marketing. Vicki habite à Ottawa avec son mari et leurs trois enfants.

Benjamin Filliol, Coordonnateur des communications nationales, Image de marque et mobilisation

photo de benjamin filliol

Benjamin est un spécialiste de la communication qui aime mettre ses compétences et son énergie au service des causes qui lui sont chères.

Doté d’une solide expérience en coordination, Benjamin s’efforce de toujours apporter une vision créative, une démarche orientée sur les résultats et une approche centrée sur l’humain. Son appétence pour les technologies numériques et les solutions innovantes le pousse souvent à trouver de nouvelles façons d’aborder les choses, en remettant en cause le status quo tout en restant dans une logique d’écoute et d’empathie.

Avant de rejoindre la SNAP en avril 2021, Benjamin était en charge des stratégies de communication et de marketing digital pour le groupe BVA, une société de conseil basée en France, pour laquelle il conduisait le développement et l’implémentation d’un logiciel de relation client global en tant que représentant marketing. Il a également accompagné l’analyse et l’optimisation des processus pour la communication institutionnelle et pour certaines divisions du groupe.

En 2018, Benjamin a passé une année en Australie à travailler dans le secteur public. En plus d’une mission de refonte de l’image de marque de l’Institut d’Administration Publique d’Australie, Benjamin a travaillé pour la ville de Darebin où il développait les plans de communication pour les services communautaires (diversité, familles, jeunes adultes, communauté aborigène) et pour les campagnes de plaidoyer.

Benjamin est un randonneur aguerri et un coureur actif avec quelques marathons à son actif. Il est également passionné par la nature et la conservation. Lorsqu’il a du temps libre, vous le trouverez probablement sur les sentiers, à documenter ses rencontres avec la faune locale et à monter de courtes vidéos pour partager ses aventures avec ses amis et sa famille.

Muditha Galle Kankanange, Conseillère en gestion des données du développement national

Muditha travaille dans le secteur sans but lucratif depuis plus de 10 ans. Elle est titulaire d’un baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en sciences sociales (communication et sociologie) de l’Université d’Ottawa. Son parcours et son expertise portent sur la gestion des bases de données et la collecte de fonds, et se spécialise dans le traitement des dons, la gestion des donateurs et le service à la clientèle. Leader reconnue ayant une appétence pour la gestion, la formation et la collaboration, elle est une professionnelle créative et axée sur les solutions. Muditha aide les organisations à prendre des décisions fondées sur leurs données pour leur permettre d’optimiser leur développement, d’atteindre leurs objectifs de collecte de fonds et de sensibiliser les donateurs.

Avant de se joindre à la SNAP Canada, Muditha travaillait à la Fondation du cancer de la région d’Ottawa en tant que gestionnaire des dons et des bases de données. Elle y a assuré la conduite du service de traitement des dons, dont elle a amélioré les processus de réception des dons et de codage des bases de données. Elle a aussi perfectionné les systèmes de production de rapports et a participé à divers projets d’intégration de bases de données. Muditha a également travaillé à la Société canadienne du sang et à SOS Villages d’enfants, où elle a contribué à la coordination de plusieurs campagnes et initiatives de financement.

Muditha aime voyager, explorer, et découvrir de nouvelles cultures et gastronomies. Elle a passé son enfance entre l’Arabie saoudite et Sudbury, en Ontario, une expérience qui lui permet de s’adapter, d’être plus ouverte d’esprit et d’avoir une sensibilité pour les autres cultures, les gens et la diversité. Pendant son temps libre, elle s’adonne à la photographie, au dessin et à la lecture, et cherche sans cesse à apprendre de nouvelles choses. Muditha a aussi un esprit créatif pour la planification d’événements, la décoration et la mise en scène. Elle aime profiter de la nature, nager, pratiquer la plongée en apnée et parcourir les sentiers de randonnée. Elle vit actuellement à Ottawa, en Ontario, avec son mari, leur jeune fille et leur chat orange tigré.

Natalie Groulx, Coordonnatrice principale de conservation, Programme des océans

L’intérêt pour tout ce qui touche au monde marin est apparu très tôt chez Natalie, qui aimait regarder des documentaires sur la nature et lire les publications du National Geographic. Elle a obtenu un baccalauréat en sciences humaines à l’Université Carleton, puis a poursuivi ses études dans le cadre du programme intensif de communication visuelle environnementale du Musée royal de l’Ontario à Toronto, en Ontario. C’est dans le cadre de cette formation qu’elle a acquis des compétences et des stratégies de communication visuelle qui lui permettront de sensibiliser les gens à la cause de l’environnement. Elle a également travaillé avec sa cohorte sur le projet très réussi Canada’s Oceans: Towards 2020 (Les océans du Canada : cap sur 2020), un événement qui a rassemblé plus de 30 leaders, scientifiques, représentants autochtones et conteurs pour élaborer une vision des océans du Canada en tant que nation océanique.

Avant de se joindre à l’équipe des océans de la SNAP en tant que coordonnatrice de la conservation, Natalie a aidé à doubler la portée, le rayonnement et les retombées de SeaLegacy, une importante organisation de conservation des océans, où elle s’occupait de la production et du déploiement de campagnes numériques pour la protection des espèces et des habitats, notamment celles sur l’interdiction de l’exploitation pétrolière à Lofoten, Vesterålen et Senja en Norvège et l’inscription du requin mako à l’annexe II de la CITES en 2019. Pendant ses temps libres, Natalie aime faire de la photo et découvrir de nouveaux endroits.

Anika Hazra, Conseillère aux communications nationales, Médias numériques

Anika Hazra s’est jointe à la SNAP en juillet 2019. Avant de se lancer dans une carrière en communication scientifique, Anika a obtenu un baccalauréat en écologie, avec mineure en anglais, de l’Université de Toronto et une maîtrise en écologie et évolution de l’Université de l’Illinois, à Chicago.
Dans le cadre de sa maîtrise, elle s’est intéressée aux interactions entre les fourmis et les acacias dans la forêt restaurée expérimentale à Veracruz, au Mexique – cette orientation de recherche découlait de son amour des fourmis, qui n’a fait qu’augmenter depuis.
En plus de mener des recherches, Anika a travaillé dans le domaine de la sensibilisation aux sciences et à la nature avec A Rocha Canada, Bugs Without Borders, et Monteverde Butterfly Gardens, au Costa Rica. Elle a également effectué plusieurs mandats de rédaction et de révision scientifique pour Science Café, Envirobites, Cactus Global et la National Geographic Society.
Anika est ravie de partager sa passion pour la science, la nature et la conservation avec le public. Dans ses temps libres, elle anime également le podcast Science for the People

Bani Maini, Coordonnatrice Adjointe de conservation, Programme des océans

Bani s’est jointe à la SNAP en septembre 2021 en tant que coordonnatrice adjointe de la conservation pour le Programme national des océans. Elle est ravie de pouvoir aborder les interactions entre sciences et politiques dans le domaine de la conservation des océans. Ses recherches portent sur la conservation par zone au moyen d’aires marines protégées (AMP) et d’autres mesures de conservation efficaces par zone (AMCEZ).

Avant d’arriver à la SNAP, Bani a travaillé comme coordonnatrice de la lutte contre les changements climatiques à la ville de Pelham, en Ontario, où elle a élaboré le plan municipal d’adaptation aux changements climatiques. Elle possède également un solide bagage en matière de planification d’événements et de gestion des opérations, fruit de son expérience dans le secteur de l’éducation en Inde.

Bani a fait ses études dans une optique pluridisciplinaire. Elle est titulaire d’une maîtrise en développement durable de l’Université Brock, en Ontario, avec spécialisation en conservation marine. En outre, elle détient un baccalauréat en chimie du St. Xavier’s College, à Mumbai, en Inde. En 2014, elle a été sélectionnée pour le programme Young India Fellowship de l’Université Ashoka, dans la RCN de Delhi, en Inde, où elle a notamment suivi des cours sur les arts et les compétences en leadership. Bani raffole des océans et savoure énormément la lecture et les moments avec sa famille et ses amis.

Anabelle Mirfatahi, Adjointe aux communications numériques, Programme des océans

Anabelle Mirfatahi s’est jointe à la SNAP Canada en octobre 2022 à titre d’adjointe aux communications numériques pour le Programme national des océans. En 2021, elle a obtenu un baccalauréat en communications de l’Université Simon Fraser, où elle a également suivi des cours en gestion environnementale des ressources, en études des Premières Nations et en édition.

Avant de se joindre à la SNAP, Anabelle a travaillé en tant qu’adjointe aux communications pour la Georgia Strait Alliance. Elle a ainsi contribué à dresser une liste principale des médias, y compris les médias autochtones et non anglophones. Elle souhaite faire carrière dans le domaine des communications environnementales afin d’aider à renforcer le pouvoir de diverses voix et à rehausser la sensibilisation et l’action à l’égard des problèmes environnementaux mondiaux.

Anabelle a été bénévole pour la campagne Ban the Bottle de son université, qui visait à réduire la vente de bouteilles en plastique sur le campus. Elle a également participé à des initiatives locales de nettoyage des plages et s’informe sur les façons de vivre durables. Elle s’intéresse à la justice climatique, à la réduction de la pollution plastique et au recyclage, ainsi qu’à la protection de la population des orques résidantes du Sud et de leur habitat.

Née en Angleterre, Anabelle vit et travaille [BF1] sur les territoires traditionnels non cédés des peuples salishs du littoral – les Premières Nations Kwantlen, Katzie, Semiahmoo et Tsawwassen. Dans son temps libre, elle aime nager, faire de la randonnée et de l’escalade.


Anna Pidgorna, Coordonnatrice principale, Conservation

Anna est titulaire d’un baccalauréat en biologie, d’une maîtrise en zoologie et d’un doctorat en sciences de l’environnement avec spécialisation en conception d’aires protégées. C’est en février 2019 qu’Anna s’est jointe à la SNAP. Auparavant, elle avait travaillé au sein de plusieurs organisations non gouvernementales en assumant différentes fonctions, notamment celles de directrice générale par intérim, directrice des programmes et gestionnaire des relations avec les donateurs. Dotée d’une vaste expérience en gestion de projets, elle a collaboré à de nombreux projets de conservation, entre autres une analyse du National Wildlife Refuge System des États-Unis et de sa capacité à préserver ses principales espèces ciblées, une étude du rôle des initiatives de sensibilisation dans la science de la conservation et la définition du concept de rétablissement sous le régime de la Endangered Species Act des États-Unis. Elle est également coauteure d’un rapport préparé pour l’Agence américaine de protection de l’environnement (U.S. Environmental Protection Agency) qui traite de l’impact des changements climatiques mondiaux sur le réseau national des réserves fauniques. Anna est une passionnée de la nature et des espèces sauvages et a à cœur la préservation à perpétuité d’écosystèmes durables.

Jennifer Scott, Gestionnaire nationale, Communications

C’est à la fin 2015 que Jennifer s’est jointe à la SNAP en tant que gestionnaire nationale des communications. Elle œuvre dans ce domaine depuis plus de 10 ans, particulièrement dans le domaine médical et de la promotion de la santé pour le secteur sans but lucratif. Elle possède de l’expérience dans la rédaction d’un large éventail de documents destinés à différents publics et la formation de porte-paroles. Jennifer a grandi dans la grande région de Toronto, mais est vite tombée sous le charme d’Ottawa lorsqu’elle a déménagé dans la région de la capitale nationale pour faire son baccalauréat en sociologie et en anthropologie, avec concentration en linguistique, à l’Université Carleton. Elle a également obtenu des certificats professionnels dans divers domaines : marketing dans les secteurs public et sans but lucratif, médias sociaux et marketing en ligne, conception graphique, relations publiques et communications avec les médias. Jennifer demeure à Ottawa avec sa fille.

Tina Singh, Commis comptable

Tina a joint les rangs de la SNAP à l’été 2011 à titre de bénévole au service de comptabilité et finances. En avril 2012, elle est embauchée à temps plein en tant que commis comptable. Titulaire d’une maîtrise en finances d’une université réputée du Népal, Tina est une vérificatrice compétente qui possède trois années d’expérience. Elle a également été bénévole à l’Alliance de santé communautaire Canada-Afrique (ASCCA). Dans ses temps libres, Tina s’adonne à la peinture et à la cuisine. Elle habite à Ottawa avec son mari et leur fille.

Emily Smith, Gestionnaire, Fonds national de développement

Emily Smith a fait ses premiers pas au sein de la SNAP en 2003 comme bénévole pour la section Vallée de l’Outaouais en tant que responsable de la planification d’événements et de la sensibilisation du public, avant de devenir adjointe administrative au bureau national. Depuis son arrivée au sein de l’organisme, elle a occupé les postes d’adjointe de direction, de chef de bureau et de gestionnaire des relations entre les sections et le conseil d’administration. Son rôle est maintenant de trouver du financement pour les nombreux programmes de conservation de la SNAP. Pendant un séjour de deux ans dans la nature sauvage du Yukon, Emily a assumé diverses fonctions : gestionnaire à la Wilderness Tourism Association of the Yukon; enseignante au Collège du Yukon; formatrice en sensibilisation aux ours à l’intention de l’industrie et gestionnaire de projet pour un groupe de femmes autochtones. Toujours prête à partir à l’aventure,  Emily profite de ses vacances pour explorer les contrées sauvages que la SNAP met tant d’efforts à protéger : expédition en canot dans le bassin hydrographique de la rivière Dumoine, découverte de la zone de gestion Muskwa Kechika Management Area à dos de cheval, descente de la rivière Tatshenshini en rafting et traversée des bassins des régions boisées de l’Est en canot voyageur.