Un tout premier prix en conservation de 10 000 $ décerné en l’honneur d’un philanthrope disparu


TORONTO, 18 mai 2017 — Le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) et la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) sont fiers d’annoncer que la gagnante du tout premier Prix Glen Davis du leadership en conservation de 10 000 $ est attribué à l’altruiste militante pour la conservation Anne Sherrod, 70 ans, de New Denver en Colombie-Britannique, pour les décennies qu’elle a consacrées à la protection des richesses naturelles de la province.  

À propos du prix
• Récompense un individu qui joue un rôle essentiel en apportant des protections significatives aux écosystèmes marins ou terrestres, ou en menant une initiative fondamentale, liée aux espèces ou habitats, qui améliore le Canada de façon mesurable. Cet individu doit également démontrer qu’il fait des sacrifices sur le plan financier qui ralentissent ses accomplissements.
• Honore l’apport significatif en conservation de Glen Davis à l’échelle nationale et poursuit sa contribution à travers des personnes méritantes qui génèrent des résultats dans la tradition de son héritage.
• Créé par le WWF et la SNAP afin d’être remis pour la première fois lors du 10e anniversaire du décès de Glen Davis, en mai 2017.

À propos de la gagnante Anne Sherrod
• Œuvre depuis plus de 35 ans en tant que directrice, chercheure et militante pour la Valhalla Wilderness Society (VWS).
• A joué un rôle essentiel, en collaboration avec plusieurs autres organisations et peuples autochtones, afin de doubler la quantité de kilomètres carrés d’aires protégées en Colombie-Britannique.
• A été active dans des campagnes pour la protection des régions sauvages d’importance en Colombie-Britannique, telles que le parc provincial de Valhalla, la réserve de parc national Gwaii Haanas et le parc provincial de Goat Range.
• Actuelle codirectrice de la campagne pour la protection et proposition pour le parc de la Selkirk Mountain Caribou, qui comprend la forêt primaire Incomappleux.
• A fait des recherches, a écrit et produit des centaines de communiqués de presse, appels à l’action, infolettres, brèves, pétitions et documents juridiques pour la VWS. 
• Habite dans une petite maison d’époque, où elle est connue pour son utilisation d’ordinateurs désuets qui ne peuvent supporter sa charge de travail. 

À propos de Glen Davis
• Philanthrope et homme d’affaires canadien
• Donateur principal de la campagne Espaces en danger du WWF-Canada entre 1989 et 2000, qui a permis l’établissement de plus de 1 000 nouvelles réserves naturelles, parcs et aires naturelles, doublant ainsi la quantité d’aires terrestres et marines protégées au Canada.
• Fervent sympathisant de la Société pour la nature et les parcs du Canada, particulièrement via ses sections régionales.
• Assassiné par balles à Toronto le 18 mai 2007 à l’âge de 66 ans, dans le stationnement souterrain du bureau du WWF-Canada, après un dîner d’affaires. Trois personnes, dont un cousin de Glen Davis, ont été reconnues coupables de meurtre au premier degré dans cette affaire.

Anne Sherrod, gagnante du tout premier Prix Glen Davis du leadership en conservation :
« Je suis renversée et encore en train de faire la transition entre le choc et la joie. Je suis l’une de nombreuses personnes ayant travaillé en coulisses à la Valhalla Wilderness Society depuis plus de 30 ans, c’est pourquoi je ne m’attendais pas à ça. Pour nous, ce n’est pas qu’un travail, c’est un projet de vie. Ce que vous aimez vraiment, vous allez vouloir le protéger lorsqu’il sera menacé. Glen Davis était l’un des importants bailleurs de fonds qui nous a permis d’accomplir notre travail, et je suis très reconnaissante, non seulement pour le prix en argent, mais pour l’opportunité d’honorer la vie de Glen Davis. »

Monte Hummel, président émérite du WWF-Canada
« Il a été difficile de choisir parmi les extraordinaires nominations reçues pour cette année inaugurale du Prix Glen Davis, ouvert autant aux jeunes de la relève qu’aux vétérans qui militent pour la conservation. Il ne fait aucun doute que les réalisations d’Anne Sherrod concordent avec l’amour des grands espaces sauvages de Glen Davis, où la nature épargnée peut ainsi pleinement s’épanouir. »

Sabine Jessen, directrice nationale (SNAP), programme océans
« Anne Sherrod a travaillé sans relâche, autant les soirs, fins de semaine et en vacances, depuis des décennies, afin de protéger les espaces sauvages du Canada, tout en ne disposant que de budgets très limités, donc essentiellement en tant que bénévole. Le Prix Glen Davis soutient également les conversationnistes dans leurs besoins quotidiens, comme payer l’épicerie et le loyer. Je suis certaine qu’il serait heureux de reconnaître les sacrifices d’Anne Sherrod à cet égard, ainsi que ses réalisations concrètes en conservation. »

À propos du WWF-Canada
Le WWF propose des solutions aux grands défis de conservation qui nous tiennent tous à cœur. Nous menons des projets dans des lieux uniques et de grande valeur environnementale afin que la nature, les espèces et les communautés puissent cohabiter en toute harmonie. Parce que lorsque la nature va, tout va. wwf.ca/fr


À propos de la Société pour la nature et les parcs
La Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) compte 13 sections régionales à travers le Canada et un bureau national à Ottawa. La SNAP est la voix canadienne pour la protection de la nature depuis 1963. Les idées créatives, la recherche scientifique et le dévouement de milliers de bénévoles et d’employés ont permis à la SNAP de jouer un rôle capital dans la protection de plus de 45 millions d’hectares au pays. Pour en savoir plus : www.snapqc.org

Pour plus de renseignements
Laurence Cayer-Desrosiers | Spécialiste communications, événements et relations avec la communauté, WWF-Canada | 514-394-1106 | lcdesrosiers@wwfcanada.org

Sabine Jessen, directrice nationale (SNAP), programme océans
604-657-2813, sabine@cpawsbc.org