Élections fédérales 2015 – je vote pour la nature!

  • Date de publication: 08 20 2015 |
  • Cet article est classifié sous: election

Le 19 octobre, les Canadiens iront aux urnes pour élire le prochain gouvernement fédéral. La période électorale nous offre une occasion sans égale d’encourager les politiciens à prendre des mesures en faveur de la conservation. La raison est d’ailleurs bien simple : au Canada, 90 % des terres et 100 % des océans relèvent de la compétence de l’État. En d’autres mots, ce sont nos politiciens qui prennent les décisions relatives à l’utilisation des milieux terrestres et océaniques.

VOUS avez donc un rôle clé à jouer pour favoriser la protection des eaux et des terres publiques du Canada. Ainsi, lorsque les candidats vous téléphoneront ou frapperont à votre porte pour solliciter votre vote, vous n’avez qu’à soulever la question de la conservation de la nature. Nous invitons donc les citoyens qui ont à cœur les parcs et les espaces naturels du Canada de plaider en faveur de la conservation pendant la période électorale. Ce faisant, nous pourrons changer les choses!

Voici quelques questions à poser aux candidats

« Si vous êtes élu, allez-vous vous engager à…

• collaborer avec les autres gouvernements au Canada en vue de protéger au moins 17 % de nos terres et de nos plans d’eau douce ainsi que 10 % de nos océans d’ici 2020?
• faire respecter la loi qui prévoit que la conservation de la nature est la priorité absolue de la gestion de nos parcs nationaux?
• investir dans les parcs comme moyen de protéger l’environnement, de créer des emplois et de renforcer l’économie canadienne? »


Quelques faits

Protéger nos terres et nos eaux

• Le Canada a signé la convention internationale sur la diversité biologique, s’engageant ainsi à protéger au moins 17 % de ses zones terrestres et 10 % de ses océans d’ici 2020.
• Jusqu’à maintenant, le Canada n’a protégé que 10 % de ses terres et 1 % de ses océans.
• Pour assurer la conservation de la nature sauvage et de la faune du Canada, il faudrait protéger au moins la moitié de nos terres et de nos eaux. L’atteinte des objectifs de 2020 représenterait un premier pas vers cette direction.

Assurer la santé de nos parcs

• Réputés dans le monde entier pour leur faune et leur beauté sauvage, nos parcs nationaux représentent un attrait majeur de l’industrie touristique canadienne.
• Les projets commerciaux et industriels exercent des pressions de plus en plus marquées sur nos parcs – à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de leurs limites. En outre, les programmes de conservation de nos parcs nationaux ont fait l’objet de compressions budgétaires considérables.
• Le gouvernement fédéral devra renouveler sa détermination à faire respecter la loi selon laquelle la conservation de la nature est la priorité absolue de la gestion de nos parcs nationaux.

Investir dans la nature

• Chaque dollar investi dans les parcs nationaux injecte plus de cinq dollars dans l’économie canadienne; qui plus est, les parcs nationaux soutiennent plus de 40 000 emplois à l’échelle du Canada.
• La nature est essentielle à toute forme de vie sur la planète, y compris la vie humaine. Par exemple, des écosystèmes en santé favorisent la propreté de l’air et de l’eau, encouragent l’adoption de modes de vie sains, empêchent les impacts des catastrophes naturelles et atténuent les effets des changements climatiques. Ce sont là des retombées qui représentent des milliards de dollars.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur les liens suivants :

Protéger le Canada : est-ce dans notre nature?

D’un océan à l’autre : protégeons les océans du Canada

Recommandations de la Coalition du budget vert relatives au budget de 2015