La Magpie, belle de la tête au pied

La rivière Magpie est l’une des plus importantes rivières de la Côte-Nord. Elle recèle des écosystèmes riches et fascinants et tient sa réputation internationale de son immense potentiel récréotouristique. Classée parmi les 10 meilleures rivières au monde pour la pratique des activités en eaux vives selon la National Geographic, la Magpie est un véritable terrain de jeu pour les amateurs de sensations fortes.

Par la voix de notre mouvement social co-fondé avec Mountain Equipment Co-op, Horizons sauvages, et de son partenaire dans cette campagne, l’Association Eaux-vives Minganie, nous demandons au gouvernement québécois de procéder à la protection permanente de la rivière Magpie en l’incluant dans la réserve de biodiversité projetée du Massif des lacs Belmont et Magpie qui totalise 1 575 km² dans la partie amont de ce bassin versant.

Le tronçon de la rivière Magpie au sud du projet de réserve de biodiversité projetée du massif des lacs Belmont et Magpie présente un potentiel hydroélectrique qu’Hydro-Québec veut se réserver à court et à moyen terme. Cependant, compte tenu de son caractère naturel et de son potentiel récréotouristique, le BAPE recommandait dans son rapport de 2007 que le cours de la rivière Magpie au sud de la réserve de biodiversité projetée devrait être mis à l'abri de tout nouveau projet hydroélectrique et bénéficier d’un statut permanent de protection.

C’est pourquoi nous souhaitons que le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, monsieur Clément Gignac, écarte toute possibilité de projet hydroélectrique sur cette importante rivière d’eau vive et que son homologue du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, monsieur Pierre Arcand, rende permanente la protection de la réserve de biodiversité projetée depuis 2003 tout en l’agrandissant pour inclure le tronçon non protégé de la Magpie.


Agissez! Signez notre pétition pour protéger la rivière magpie!