Forêts de l’est

Du parc provincial Algonquin, en Ontario, jusqu’aux rives des provinces maritimes, les forêts de l’est du Canada tapissent le sud du Bouclier canadien ainsi que les montagnes des Appalaches, se rendant jusqu’aux plaines côtières du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse.

Les forêts de l'est du Canada sont situées directement... dans notre arrière-cour ! Il s'agit d'un réseau naturel surprenant de forêts et de zones humides s'étendant du parc Algonquin en Ontario, aux montagnes Adirondacks, dans l'état de New York, jusque dans les Maritimes canadiennes. Même si le développement urbain empiètre de plus en plus sur le territoire des forêts de l'est, on peut apercevoir la plupart des espèces originaires de la région: le parc provincial Algonquin abrite des populations de loups, de lynx, d'orignaux. Des martres vivent toujours dans les forêts au sud du St-Laurent et le saumon atlantique lutte pour sa survie dans les rivières Restigouche et Miramichi, au Nouveau-Brunswick, et dans les rivières de la péninsule de Gaspé. On retrouve aussi la dernière harde de caribou au sud du St-Laurent dans le parc de la Gaspésie et ses alentours.

Les forêts de l'est canadiennes font partie des écosystèmes les plus menacés du continent dû à leur proximité de villes et centres urbains.

Menaces

L’agriculture et l’expansion urbaine

Le développement résidentiel et agricole assèche les derniers marais et champs d’herbes hautes où l’on peut retrouver le hibou des marais, présentement en voie d’extinction.

Le déclin du saumon

Les populations de saumons de l’atlantique sont de plus en plus réduites dans la plupart des rivières traversant les forêts de l’est. Leur taux de mortalité ne cesse d'augmenter  lorsqu’ils se trouvent dans l’océan. Chaque population des 32 rivières se trouvant dans la Baie de Fundy est maintenant considérée comme «extirpée» (localement éteinte) ou menacée. Dans le cas des rivières à saumon du nord du Nouveau-Brunswick et de la péninsule gaspésienne, bien que la pression est moins grande, des gests concrets doivent être posées.

La foresterie

La foresterie industrielle détruit les derniers habitats naturels de la grive de Bicknell, qui ne peut survivre qu’au milieu des épinettes et des sapins se trouvant à haute altitude et dans les forêts de l’est du Canada et des États-Unis.

À travers cette région, seulement quelques acres éparpillés de forêts primaires semblent être encore debout. Mais le déboisement continue à l’intérieur de ces habitats naturels, lesquels sont essentiels à la survie de plusieurs espèces. La forêt acadienne du Nouveau-Brunswick fut jadis composée d’au moins 50% de forêt primaire, mais aujourd’hui elle en compte seulement 4% . En Nouvelle-Écosse, moins de 1% de la forêt primaire fait toujours dans la forêt acadienne.

Travail de la SNAP

Nos objectifs

  • Préserver les grands espaces naturels, créant 3 000 km2 de nouvelles régions sous protection d'ici 2010
  • Relier certains corridors naturels essentiels pour que de larges mammifères tels le lynx et la marthe puissent parcourir les lieux librement
  • Préserver les rivières abritant le saumon atlantique sauvage

Ressources

Organisations affiliées

Deux pays, une forêt (2P1F)
2P1F est une importante collaboration canado américaine de chercheurs, d’organisations, fondations et d’individus qui ont une conscience environnementale. Notre communauté internationale se concentre sur la protection, la préservation et la restauration de forêts et de patrimoines naturels en allant de l’état de New York à la Nouvelle-Écosse, en passant par l’écorégion Appalaches/Acadienne du Québec.

Algonquin to Adirondack Conservation Association (A2A)
L’A2A, l’Algonquin to Adirondacks Conservation Association, s’affaire à relier et à améliorer les habitats naturels se trouvant dans la région qui prend naissance dans le parc provincial Algonquin, en Ontario, et se termine dans le parc Adirondacks, dans l’état de New York; une région couvrant une superficie de la taille du Nouveau-Brunswick. Cette région relie la forêt boréale canadienne à la chaîne de montagnes des Appalaches, au sud des É.-U., dans l’état de la Géorgie.