Aidez à protéger nos océans!

Bien que l’on retrouve au Canada le plus long littoral au monde, moins d’un pour cent de ses océans font l’objet d’une protection efficace à long terme. Le gouvernement fédéral s'est engagé à créer des réseaux d'aires marines protégées couvrant au moins 10% de nos océans d'ici 2020. Afin de respecter cet engagement, nos gouvernements devront progresser très rapidement dans la création de nouvelles aires marines protégées.

Passez à l'action

Ajoutez votre voix pour la protection de nos océans!
Ajoutez votre voix pour la protection de nos océans!
Plus de 16 000 personnes ont signé pour appuyer la protection de nos océans. Ajoutez votre voix pour la conservation de nos milieux marins en créant 12 nouvelles aires marines protégées!
Signez la pétition

Nouvelles apparentées

31.05.15 Le rapport Océans 2015 de la SNAP souligne les faiblesses associées à la protection des aires marin
02.06.14 Nouveau rapport de la SNAP : le Canada doit plonger la tête la première pour atteindre d’ici 2020
14.05.12 Le Canada s´est amélioré quant à la protection du milieu marin
05.12.11 Québec et Ottawa sortent de l’impasse et s’engagent à créer une aire marine protégée
Voir toutes nouvelles apparentées

Les 12 Candidates (voire la carte)

L'Endroit Son Importance Pourquoi c'est en danger

Détroit d'Hécate, C.-B.

Le Détroit d'Hécate est le seul endroit au monde où on trouve des récifs d'éponges siliceuses.

Avant que la pratique soit interdite, plus de 50% des récifs d'éponges siliceuses étaient détruits par le chalutage. Néanmoins,  le chalutage par le fond continue dans les régions qui encadrent les récifs.  Ceci cause le déplacement des sédiments qui risque d'étouffer et d'endommager les récifs fragiles.

Îles Scott, C.-B.

Reconnue au niveau international comme une aire très importante pour plusieurs espèces d'oiseaux, et une des aires de reproduction principales pour les oiseaux de mer à la Colombie-Britannique. Étant donné que les eaux qui entourent les Îles ne sont pas protégés, les oiseaux de mer sont vulnérables aux effets de la pollution par les hydrocarbures, la compétition des pêches commerciales, et par la prise accidentelle par les palangriers.

Secteur sud du détroit de Georgia, C.-B.

Un habitat pour l'épaulard résident du sud, en voie de disparition, et le sébaste. Les écosystèmes  du détroit sont gravement menacés par  la surpêche, la pollution et les changements climatiques.

"Big Eddy", C.-B.

Une des zones marines les plus riches de la côte ouest nord-américaine, il support des grandes populations d'orcas, des loutres de mer, des sébastes, des saumons, ainsi que des communautés diverses de coraux d'eaux froides.

Les activités humaines  dans la région causent beaucoup de dommage. Par exemple, le chalutage par le fond impact les habitats benthiques marins vulnérables, tels que les forêts de coraux.

Détroit de Lancaster, NU

Une des régions biologiques marines les plus productives dans l'arctique.  C'est l'habitat pour les narvals et les baleines boréales ainsi que des millions d'oiseaux de mer. La fonte de la glace marine de l'Arctique propage un intérêt renouvelé pour l'accès des ressources de l'Arctique. L'Arctique devient un endroit d'intérêts pour les industries commerciales de pêche et pour le pétrole et le gaz extracôtiers.

Tawich, QC

En savoir plus

Une des dernières mers intactes au monde. Cet écosystème subarctique de la Baie James, comporte une biodiversité étonnante.

 

Le site de Tawich n'est pas encore protégé.

Gaspésie, QC

En savoir plus

Ces milieux sont caractérisés par une faune riche et variée dont plusieurs espèces en situation précaire telles que la tortue luth et le loup Atlantique. La région est également une zone d'alimentation estivale pour le Rorqual bleu, le plus gros animal de la planète.

Le bienêtre de ces milieux exceptionnels est menacé par les pressions causées par l'augmentation du transport maritime, l'urbanisation, la pollution et l'exploitation des ressources.

Îles-de-la-Madeleine, QC

En savoir plus

L'archipel des îles-de-la-Madeleine, situé au cœur du Golfe du Saint-Laurent, compte plusieurs îles offrant une épatante diversité d'habitats naturels. On y retrouve notamment d'importantes populations d'oiseaux comme la sterne de Dougall et le pluvier siffleur, ainsi que des espèces peu communes à cette latitude (ex: huître américaine).

 

 

Des projets d'exploitation pétrolière et gazière sont à l'étude et pourraient définitivement compromettre les importants efforts consentis pour maintenir à long terme les activités de pêche et de tourisme. Le tourisme doit être bien organisé afin de protéger cet écosystème fragile.

Fjords de la côte sud, T.-N.

Caractérisé par ses plages sablées et ses falaises de granite, ceci est  la plus longue ligne de côte alpine non aménagée au Canada.

Les Fjords sont vulnérables à l'exploration du pétrole extracôtier et la surpêche.

Chenal Laurentien, T.-N.

Contiennent des niveaux de diversité les plus haute de la région et une nurserie essentielle pour le loup atlantique.

Les menaces par le développement du pétrole et du gaz extracôtiers, et les déversements d'hydrocarbures,  doivent être réduites afin de protéger l'intégrité écologique de la Chenal Laurentien.

Banc de Sainte-Anne, N.-É.

Un habitat pour divers coraux d'eau froide et des espèces en périls, tels que le loup atlantique et la morue de l'atlantique, et une importante route migratoire pour des poissons et des mammifères marins. Il y beaucoup d'activités marins commerciaux qui travers le Banc.

Baie de Fundy, N.-É. et N.-B.

On y trouve les marées les plus hautes sur la planète et c'est une pouponnière pour la baleine noire, une espèce en voie de disparition. La Baie devient de plus en plus industrialisée, avec  des propositions telles que des turbines de courants de mare.

 

Publications

Directives scientifiques relatives aux aires marines protégées-AMP-et aux réseaux d’AMP du Canada

Ce rapport indépendant, commandé  par la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP),  offre pour la première fois, un ensemble de recommandations scientifiques pour l’identification, la conception et la mise en œuvre d’aires marines protégées au Canada. Cliquez ici pour le rapport au complet.

SNAP dans les nouvelles

Pour plus d’information visiter delicious.com