Conseil d’administration

Mike Robinson,
président

Mike Robinson est PDG de la Bill Reid Trust et directeur de la galerie Bill Reid d’art de la Nord-Ouest, à Vancouver. M. Robinson est également directeur chez Michael Robinson Consulting, une société d’experts-conseils en gestion qui oriente des conseils d’administration et des cadres supérieures sur des questions liées au secteur culturel. Il a fait ses études à l’Université de la Colombie-Britannique et à UniversityCollege, à Oxford, et détient des diplômes en anthropologie et en droit. Pendant ses 30 ans de carrière à Calgary, il a œuvré à titre d’agent de la conformité à la réglementation dans le secteur de l’énergie, de professeur et chercheur à l’Université de Calgary, et de PDG au musée Glenbow. M. Robinson a présidé les conseils d’administration de la Fondation David Suzuki et de la Commission canadienne des affaires polaires, coprésidé le processus de développement durable ImagineCALGARY, et dirigé l’initiative de réaménagement du Bow Valley Centre, à Calgary. En 2014, M. Robinson a été fait membre de l’Ordre du Canada.

 

Cathy Wilkinson,
vice-présidente

Cathy Wilkinson est une expatriée de l’Île-du-Prince-Édouard qui vit maintenant à Ottawa. À titre de consultante, elle s’est occupée de différents dossiers liés à l’environnement pour le compte d’un large éventail d’organisations, de fondations et d’agences gouvernementales nord-américaines. Elle connaît très bien les enjeux de conservation au Canada ainsi que les organismes partenaires qui s’y consacrent. Elle a été directrice générale de l’Initiative boréale canadienne, où elle a chapeauté l’élaboration de la Vision pour la conservation de la forêt boréale et l’établissement du Conseil principal de la forêt boréale. Cathy a également travaillé en qualité de conseillère en politiques auprès de deux anciens ministres de l’environnement. Elle consacre le plus de temps possible à ses passions pour la randonné, le ski de fond et à la nature sous toutes ses formes avec sa jeune famille.

 

 

Alex Abboud

La passion d’Alex Abboud pour la nature et les grands espaces remonte à l’enfance, lorsqu’il faisait du camping et des randonnées à travers le Canada. Habitant d’Edmonton, il commence à travailler pour la SNAP du nord de l’Alberta en 2007, d’abord comme membre du conseil d’administration, puis comme président entre 2008 et 2011. Il devient membre du conseil d’administration à l’échelle nationale en 2011 et est actuellement président du Comité à l’Engagement. Alex compte 10 ans d’expérience dans le domaine des affaires gouvernementales, des communications et des relations avec les intervenants. Il est le directeur en charge de la communication et de la recherche de financement chez Homeward Trust Edmonton, une importante organisation à but non-lucratif œuvrant dans les services sociaux.  Il a travaillé auparavant à la mairie d’Edmonton. Il  s’est aussi intéressé aux questions universitaires en tant que vice-président externe du syndicat étudiant de l’Université d’Alberta, puis comme directeur exécutif d’Étudiants Nouvelle-Écosse à Halifax.

Il participe aux débats en ligne et publie des articles sur les blogs d’ici et d’ailleurs, au sujet de la politique et du développement urbain. En 2013, la revue Avenue le compte parmi les 40 personnalitésâgées de moins de 40 ans les plus influentes de la ville d’Edmonton, grâce à son implication sociale. Alex est encore à ce jour un grand amateur de plein air : course, ski de fond et randonnées font son bonheur.


Andre Valillee

AndreVallillee rejoint la fondation Metcalf en 2014en tant que directeur du programme environnement, suite à sa vaste expérience en philanthropie, planification environnementale et en stratégies de renforcement des capacités. Auparavant, Andre a été pendant 5 ans Responsable de programme à la fondationTrillium Ontario, où il supervisait l’ensemble des subventionsattribuéesaux initiatives environnementales pour la province et où il a agi commeleader stratégique pour cette section.

Président du Réseau canadien des subventionneurs en environnement, il est actuellement membre du conseil d’administration de la SNAP,ainsi que du comité subvention & programmes de la Toronto AtmosphericFund.

Andre est titulaire d’un baccalauréat en études environnementales et sciences politiques de l’Université de Victoria et d’une maîtrise en planification de l’Université de la Colombie-Britannique. Il a égalementcomplété un programme de formation des cadres en leadership et organisation à laKennedy School of Government, l'école d'affaires publiques de l'université Harvard.

Laura Colella,
président, comité du contentieux

Laura est avocate et membre du barreau de Québec depuis 2005. En plus de son baccalauréat en droit, elle détient des diplômes en médiation civile et commerciale ainsi qu’en éducation spécialisée. Elle travaille actuellement au gouvernement fédéral dans les domaines du droit criminel et administratif, et possède de l’expérience en contentieux des affaires civiles. Depuis des années, Laura se dévoue à sa communauté, à la fois à Montréal et à Ottawa. Elle a par exemple collaboré avec divers organismes sans but lucratif à vocation sociale, notamment en siégeant à des conseils d’administration et en prodiguant des conseils stratégiques et juridiques. Laura tisse des liens facilement grâce à son bilinguisme, et possède un bagage solide associé à la politique et aux communications. Pour elle, la vigueur d’une communauté passe par la participation des citoyens.

Philippa “Pippa” Lawson
président, Comité de la gouvernance

Pippa est avocate et possède plus de vingt ans d’expérience dans la défense des intérêts publics au sein d’ONG à l’échelle du pays. Après avoir travaillé pendant 12 ans comme avocate au Centre pour la défense de l'intérêt public, elle  a mis sur pied la Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet à l’Université d’Ottawa, où elle a mené diverses initiatives juridiques et politiques afin de promouvoir Internet en tant que ressource publique et de protéger les personnes contre l’exploitation en ligne. Reconnue à l’échelle nationale comme défenseure des consommateurs et de la vie privée, Pippa commente régulièrement l’actualité dans les médias et donne souvent des conférences portant sur des questions liées aux nouvelles technologies.

En 2008, Pippa et son mari ont déménagé à Whitehorse, au Yukon, en partie pour profiter des vastes espaces sauvages qui font de ce territoire un endroit comme nul autre. Elle travaille actuellement au ministère de la Justice du  gouvernement du Yukon, et participe activement au Conseil d’administration de la SNAP Yukon et à celui du Club de ski de fond de Whitehorse.

Bien que Pippa ait consacré sa carrière à la protection des consommateurs, sa plus grande passion est la protection de l’environnement. Ce qu’elle aime vraiment c’est faire du ski, de la randonné ou du canot dans l’arrière-pays sauvage. Elle est également une skieuse de niveau compétitif et une passionnée du vélo. Partisane de la SNAP depuis de nombreuses années, elle a à cœur la protection des vastes espaces sauvages connectés du Canada.

Vincent Castellucci

Après 45 ans de carrière comme professeur et chercheur dans le domaine des neurosciences, Vincent a décidé de revenir à ses premières amours : l’écologie. Après avoir découvert que la SNAP avait des valeurs communes aux siennes, il s’est joint au Conseil d’administration de la section Québec. Au cours de sa carrière, il a été directeur de département et vice-doyen d’une importante faculté de l’Université de Montréal, et a siégé à plusieurs conseils d’administration, dont celui de la Fondation Neuro Canada, un centre d’excellence en neurosciences et organisme subventionnaire qui octroie des millions de dollars à la recherche. Grâce à ses expériences, Vincent s’est bâti des réseaux de contacts dans les milieux des affaires, gouvernementaux et universitaires, et a acquis une expérience considérable en ce qui concerne la gestion, la gouvernance et  les activités de financement.

Bob Halfyard

Architecte paysagiste récemment retraité, Bob nous apporte sa vaste expertise et sa grande expérience en matière de planification, de conception et de gestion de parcs et d’aires protégées à l’échelle des parcs provinciaux de Terre-Neuve-et-Labrador, des parcs territoriaux du Nunavut et de l’Arctique canadien. Il a également dirigé l’établissement de deux grandes réserves fauniques et de plusieurs réserves écologiques de moindre envergure. Il a en outre élaboré des plans d’aménagement visant des parcs, des réserves et des aires protégées terrestres et marines. Bob a siégé à plusieurs conseils d’administration, souvent dans des postes de direction, notamment les conseils de l’Association des architectes paysagistes du Canada et du Conseil canadien des aires écologiques. Actuelle, il occupe le poste de vice-président au sein du Conseil d’administration de la SNAP Terre-Neuve-et-Labrador.

Nikita Lopoukhine,
président, Comité de la conservation

Nik a à son actif une vaste expérience liée à la conservation et à l’écologie, notamment en ce qui a trait à la cartographie des écosystèmes (p. ex. au parc de la Gatineau et au parc national Pukaskwa). Il est également à l’origine des premières initiatives de classification écologique des terres au Labrador, à savoir pour le parc national des Monts- Torngat et le parc national des monts Mealy. Nik est retraité de Parcs Canada, où il assurait l’élaboration des stratégies de gestion des incendies actuelle, les initiatives de sensibilisation aux changements climatiques ainsi que la surveillance et la restauration des écosystèmes. Il a fait deux mandats à titre de président du Conseil d’administration de la Commission mondiale sur les aires protégées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Actuellement, il siège aux conseils de Wildlands Network, organisme américain, et d’Eco Restoration. Auteur de plusieurs publications, il a reçu en 2011 le prix Harkin pour avoir consacré sa vie à la cause de la conservation, œuvré à la promotion du dialogue et de la conservation reposant sur des principes scientifiques au sein de Parcs Canada, et défendu la conservation et la valeur des parcs du Canada sur la scène internationale.

Nik connaît très bien la SNAP et ne demande qu’à continuer à prêter son appui aux dossiers relatifs aux aires sauvages et aux parcs nationaux, notamment ceux liés aux aires marines, à l’intégrité écologique, à la préparation de la nouvelle génération et au renforcement du dialogue avec les peuples autochtones.

Amber Nicol,
présidente, Comité de l'engagement

Amber est spécialiste de l’aménagement du territoire. Elle possède une expérience diversifiée à la fois dans le domaine des politiques et de la planification stratégique, principalement en ce qui concerne la planification écologique et la viabilité des collectivités. Élevée dans le Secteur de l'intérieur de la Colombie-Britannique, elle a vécu au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et dans le Nord de l’Alberta. Amber a déménagé en Colombie-Britannique au cours de l’été 2014 et, du fait même, a quitté ses fonctions de présidente du Conseil d’administration de la SNAP Northern Alberta, où elle a mené un processus de restructuration et de revitalisation pendant environ quatre ans. Elle a également occupé bénévolement le poste de directrice générale de la section pendant les périodes de transition. En plus de son bagage dans le domaine de la conservation, Amber fera bénéficier à la SNAP de ses connaissances et de son expérience liées à la gouvernance des conseils d’administration, aux ressources humaines, aux activités de financement et à la gestion financière.

Lavinia Mohr,
trésorière

Lavinia est cadre supérieure au sein d’une ONG internationale qui travaille avec des partenaires laïques en confessionnels dans 120 pays à la promotion de la communication comme outil de changement social. Dans ses presque 30 ans de carrière, elle a occupé des postes de haute direction au sein de plusieurs ONG aux échelles locale, nationale et internationale, notamment en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et en Alberta. Lavinia occupe actuellement le poste de secrétaire du Conseil d’administration de la SNAP Wildlands League, en plus de siéger à celui de l’organisme Toronto Field Naturalists. Elle parle couramment le français et l’espagnol et apporte à la SNAP une expérience approfondie associée aux organisations non gouvernementales, à la gestion financière, aux ressources humaines et à la gouvernance des conseils d’administration.

Elmer Ghostkeeper

Elmer est leader communautaire, auteur et consultant indépendant sur des questions sociales, culturelles, économiques et politiques. Il se spécialise dans la convergence du savoir autochtone et des connaissances scientifiques occidentales comme moyen de favoriser l’apprentissage holistique. Résidant du Nord de l’Alberta, Elmer est conseiller au Buffalo Lake MetisSettlements Council et siège au EldersWisdom Circle. En 2004, grâce à ses contributions marquantes aux tissus social, politique et culturel de la communauté métisse au Canada, il s’est vu octroyer l’Ordre de la nation métisse. Elmer est un fervent partisan de la SNAP et de sa vision de protéger au moins 50 % des eaux et des terres au Canada. Il parle couramment le Michif (un mélange de cri et de français) et l’anglais.

Erik Val

Ancien planificateur en aménagement de parcs, Erik Val est aujourd'hui membre du conseil d'administration de la SNAP Yukon. Ce Yukonnais a été directeur de la Section des Parcs du Département de l’environnent du gouvernement du Yukon. Il est titulaire d'un Master en Géographie –gestion des ressources (Université de Waterloo) et d'un Baccalauréat en Sciences (BSc) –biologie et géographie (Université McGill). Il possède plus de 30 ans d'expérience dans les domaines suivants: administration et gestion de projets, ressources humaines, budget et contrats; négociation et mise en œuvre des revendications territoriales autochtones; et aménagement, gestion et exploitation des parcs. Il pourrait intervenir en matière de planification, gestion et exploitation des parcs et zones protégées, gestion des ressources naturelles et culturelles, sensibilisation du public, revendications territoriales autochtones et évaluations macroéconomiques. Erik est bilingue.

John Grandy

Ancien directeur financier et analyste de recherches basé à Toronto, John Grandy consacre désormais sa vie aux causes environnementales du Canada. Outre son travail aux côtés de la SNAP, John est membre du conseil d'administration régional de Conservation de la nature Canada en Ontario, vice-président de Bruce Trail Conservancy et l'un des directeurs de Wildlife Preservation Canada. En 2013, il a publié une étude intitulée Les organisations caritatives à vocation environnementale au Canada. Menée pour le compte de Charity Intelligence Canada, cette étude est la première jamais réalisée sur le sujet. John a étudié aux universités de Toronto et Oxford.